Photo

Cascade de la Boulangère, Orelle, France
14/02/2019 10:30 - Effondrement - Accidentel
Au parking, à 9h30, nous nous garons à côté d'une voiture de CRS. "Au moins, la trace sera faite" ai-je pensé. S'ils avaient été dans la même cascade que nous, il n'y avait pas de problème : la cascade envisagée n'étant pas continue et avec des portions de marche, ce qu'ils décrocheraient en grimpant ne nous importunerait pas. Finalement, ils étaient dans le Goûter des Généraux qui semblait bien formée, nous n'avons pas eu d'interaction avec eux. On se prépare. "Merde, j'ai oublié mon casque?! Bah, je mettrai deux bonnets, la dernière fois que mes oublis de matos ont flingué une sortie, on s'est engueulés". Nous avons suivi le sentier, passé le ruisseau et suivi les traces sur le sentier jusqu'à se dire que nous n'allions pas au même endroit. J'ai donc tracé dans la forêt en rive droite un cheminement jusqu'au pied de L4. Nous avons atteint ce point en 45 minutes depuis la voiture. Nous n'avons pas vus les trois premières longueurs. Trop de neige, pas assez de glace, ou trop dans la forêt en rive droite?? En tout cas, vu d'en haut, je n'ai pas vu ce que j'avais raté. Notre première longueur fait 40 à 50 mètres en 4. D'en bas, nous avons constaté une présence d'eau importante qui coulait dessous. La partie droite (RG), J'ai du me méfier un peu : passer au plus facile, mais aussi au plus loin de là où ça coulait. Dans la partie raide, ça sonnait tout de même creux. Relais sur la terrasse. Mon second monte. Je choisi de passer à droite pour des raisons de confort pour le second malgré un cheminement évident et safe à gauche. Je suis monté sur le rideau, j'ai déplacé deux fois les pieds et ancré mes piolets dans ce que je pensais être là sortie. En remontant encore les pieds, le rideau s'est décroché. J'ai chuté puis roulé avec les blocs sur la terrasse. 8 à 10 mètres ont dit les secouristes, sans doute moins. Je n'ai pas ressenti de choc, un écrasement au plus. Je me suis fait le plus "mou" possible. À l'arrêt de la chute, je me suis retrouvé sous un (des??) gros bloc. De là, s'enchaînent certains automatismes. Analyse des conditions: Consultation du bulletin d'avalanche et consultation des relevés de températures d'une station proche. Constat de faible gel à la cascade d'Hermignon. Bon niveau de gel constaté visuellement dans le secteur lors de l'arrivée en voiture. Tout semble bon, surtout dans la cascade du Goûter des Généraux bien visible de la route. Evaluation des risques Dans la longueur de 4+, j'ai bien constaté un écoulement d'eau important sous la cascade. De par sa structure, cette cascade ne prend pas vraiment appui sur des points horizontaux. J'aurais plus dû me méfier à ce moment. Dans la longueur suivante, le passage visiblement le plus safe était rive droite mais cela m'obligeait à une traversée et mon second aurait eu la corde qui passait dans l'eau ou moins confortable pour elle. Au moment de monter sur le petit rideau, j'ai constaté qu'il n'était pas solidaire de l'embase. La stabilité du rideau m'a bien traversé un peu l'esprit mais la glace était bonne et travaillée et j'avais envie de tirer sur les piolet. Le signal d'alarme n'est pas passé en mode "actif" dans ma tête. Ce n'est qu'au moment du décrochement du rideau que je me suis rappelé que j'avais constaté que le rideau n'était pas solidaire de l'embase moins raide.

Voir l'événement sur icefall-data.org